Jack Whitehall: Travels with my father

Genre : doc-fiction touristique
Pitch : Vous ne connaissez peut-être mais Jack Whitehall est un comédien/présentateur/humoriste anglais très connu au Royaume-Uni. Dans ce projet Netflix, il embarque SON VRAI DADDY, Michael Whitehall (écrivain, agent d’artiste et producteur, toute la puissance et le chic britannique en un seul homme), à travers un trip couvrant la Thaïlande, le Vietnam et le Cambodge.
On regarde parce que : Cette relation père/fils, même si totalement romancée, est aussi bien tordante que touchante. On voyage. Le père veut voir le traditionnel, le luxe tandis que le fils veut s’éclater et vivre local. Un mix parfait pour donner envie de partir un peu en vacances, même avec son vieux.
Seul hic : Pour Jack surtout, c’est que son père est bien plus drôle que lui… et qu’un film versus 6 épisodes de 30 minutes aurait été sans doute plus pertinent, plus joli et plus marquant.
Quand regarder ? : Dans l’avion, voyage long-courrier.

Publicités

THE DETOUR

Genre : Comédie
Pitch : Ils pensaient rejoindre la Floride, en famille, pour les vacances, sans peine, ni tracas, mais il y a des gens qui, il faut le croire, ont vraiment la poisse.
On regarde parce que : Entre Modern Family et Very Good Trip, cette famille nous rappelle tous les voyages que l’on a pu passé à l’arrière d’une voiture alors que nos parents s’engueulaient à propos de la route. Sauf que là, c’est drôle, inattendu et plutôt couillu.
Seul hic : la saison 2 est nulle.
Quand regarder ?  : Avant de partir en vacances, quelle question !