LASTMAN

Genre : Action, coups de poing dans la tronche et fantastique.
Pitch : Un loser hyper baraque se donne pour mission de sauver la fille de son ami décédé quasiment dans ses bras. Mais l’enfant semble renfermer beaucoup de secrets…
On regarde parce que : Dès le début, c’est drôle. Un peu vulgaire comme on aime avec une violence très vite éclipsée par l’histoire fantastique et mystérieuse qui se profile. Plus les épisodes avancent, plus le génie transpire. On est pris dans l’histoire, on affectionne les personnages, on applaudie l’imagination, tout en riant, trépidant 👍.
Quand regarder ? : Que les âmes sensibles évitent de regarder le soir avant de dormir, sauf si vous avez envie de monter sur le ring dans vos rêves. (Les âmes pas sensibles peuvent s’y donner à coeur joie.)

Publicités

MISFITS

Genre : comédie, superhéros, SF, foufou, UK
Pitch : 5 débiles condamnés à des travaux d’intérêt général pour de la tyni-mini-criminalité se retrouvent tous foudroyés au court d’un orage très spécial. Petit à petit, ils découvrent des pouvoirs respectifs qui sont aussi pratiques que “whuuuuut? mais à quoi ça sert” et tentent de camoufler leur vrai crime : l’assassinat de leur éducateur disciplinaire devenu, quant à lui, complètement taré (dans le sens, “Je vais tous les trucider”).
On regarde parce que : c’est drôle et que, allô ?! ils ont des pouvoirs… c’est forcément attrayant ! La série date de 2010 et personnellement je ne la découvre que maintenant, grâce à Netflix, il faut bien le dire.
Les acteurs, dans leur jus de rosbifs déconnectés de la réalité et complètement obsédés, sont tous très attachants. C’est comme si les X-Men avaient rencontrés les gars de Shameless, alors forcément, on adore.
Quand regarder ? : Je viens de passer l’intégralité de mon lundi, affalée dans le canapé, à me faire la saison 1, mais bon… vous pouvez aussi vous contentez d’un épisode avant d’aller dormir.