FLEABAG

Genre : Comédie, comédie romantique, comédie romantique mais pas prout-prout.
Pitch : Une jeune Anglaise, fraichement célibataire et laissée pour compte par sa meilleure amie qui s’est suicidée accidentellement, erre dans sa propre vie sans trop savoir ce qu’elle veut, ce qu’elle vaut et où tout ça va la mener. En attendant, elle baise, elle vole, elle parle : elle essaye, quoi.
On regarde parce que : La mise en scène est sympa. La comédienne Phoebe Waller-Bridge, fait une digression à quasiment chaque action, regarde la caméra et s’adresse directement à l’audience en commentant chaque situation, conversation, qu’elle soit au supermarché, ou en train de se faire sodomiser. De fait, c’est assez frais, sans filtre, très très très proche de la réalité.
Quand regarder ? : Un soir de la semaine, entre copines avec un bon Pouilly Fumé.

Publicités

LOVESICK

Genre : comédie romantique britannique
Pitch : un jeune garçon (le blondinet, là) apprend qu’il a la chlamydia et décide de prévenir toutes ses ex-copines pour qu’elles fassent le test et se soignent si nécessaire…
On regarde parce que : Je ne vais pas mentir, je me suis faite la première saison en une après-midi… Il y a 6 épisodes, alors on sait qu’on va en venir à bout facilement. C’est un peu comme un paquet de Petits Lu, pourquoi en manger un quand on peut se taper la boîte ? La différence étant que cette série n’est pas écoeurante. Plutôt touchante, drôle et (malgré les MST planantes) incroyablement saine. Peut-être trop ?
Quand regarder ? Un samedi après-midi donc… ah merde, on est lundi ?