INSECURE

Genre : Comédie, comédie dramatique, Sex, Rap and the City.
Pitch : C’est pas comme s’il y avait vraiment un pitch… Bon. On suit la vie d’Issa qui, alors qu’elle approche de la trentaine, se pose des questions sur sa vie de femme, sa vie d’artiste, sa vie citoyenne, sa famille, ses amis, BREF (!) qui se prend la tête (mais avec le sourire).
On regarde parce : Le rôle d’Issa est assez introverti, doux et ne demande qu’à s’épanouir. Elle écrit et chante des raps dans sa voiture ou sous la douche et le fait est que….. on a clairement envie qu’elle cartonne. Alors on regarde pour être présent quand elle se révèlera (finger crossed).
Quand regarder ? : Le soir entre meufs, peut-être ? Quand on a fini toutes les bouteilles de proseco et qu’on a plus grand chose à se raconter. On se materait pas une série ? Ouais tu proposes quoi ? Insecure ? Voilà. Une sorte de “Girls”, sans le cul de Lena Dunham…

Publicités

ATLANTA

Genre : Comédie / Comédie dramatique
Pitch : Un garçon complètement fauché décide de devenir le manager de son cousin, lequel après avoir été accusé de meurtre, tente de percer dans le rap.
On regarde parce que : Tous les épisodes sont ponctués de blagues et de scènes intelligentes et bien ficelées. Et parce qu’on ne connaissait Donald Glover que dans Community, et qu’on se rend compte seulement maintenant que c’est un bon acteur.
Quand regarder ? : Le lundi soir, comme si c’était un rendez-vous obligé.

FRESH OFF THE BOAT (saison 3)

Genre : comédie / 90′s / dur dur d’être chinois
Pitch : inspiré de l’enfance/adolescence du chef Eddie Huang, “Fresh off the Boat” relate les histoires d’une famille déménageant à Orlando dans les années 90. Les parents, Louis et Jessica sont immigrés taiwannais, mais leurs 3 fils, Eddie, Emery et Evan sont nés aux Etats-Unis et le fossé culturel entre traditions ancestrales et MTV n’est pas toujours évident à gérer.
On regarde parce que : déjà on avait hâte que ça reprenne ! Et puis, né(e) dans les années 80, on se retrouve à leur âge. Parce qu’on pourrait leur consacrer un site entier uniquement fait de GIFs. Parce que la vision économique de Jessica Huang est juste géniallissime. Parce qu’on voudrait adopter Evan qui, même quand il grandit, reste trop mignon. Enfin, parce qu’on y parle de Hip-Hop et de Jordan shoes, à hautes doses.
Quand regarder ? : Tous les soirs avant de dormir en mangeant des Milky Way.

THE GET DOWN

Genre : Comédie, comédie dramatique, comédie musicale, comédie historique, comédie archive, comédie Bronx, comédie comics.
PItch : 1977, South Bronx, New York, USA. Une bande d’adolescents vit sa vie dans un quartier qui crame. Certains se battent, d’autres trafiquent, et puis il y a ceux qui rêvent et ceux qui tentent de faire de leurs rêves, une réalité.
On regarde parce que : C’est comme Fame, mais version Get Down. Quand on entend les noms de Afrika Bambaataa, ou Grandmaster Flash pour la première fois, comme étant de potentiels personnages à venir dans le show, on frissonne de plaisir et alors impossible d’échapper à la fièvre South. On regarde parce que c’est l’émergence d’une culture qu’on a affectionné toute son enfance, adolescence et dont l’écho est encore plus que présent dans nos vies aujourd’hui. On regarde, parce que, même si c’est fictionné, c’est un hommage à la danse, la musique, l’attitude, le courage, l’expression et l’avant-gardisme d’une époque qui malgré ses frasques et litiges est aujourd’hui (et enfin) honorée.
Quand regarder ? Le samedi matin en petit déjeunant, histoire d’être inspiré(e) et d’envisager faire quelque chose de son week-end.