Les looks de Diane Lockhart : combien dépense-t-elle en fringues ?

À chaque épisode Diane a une tenue qui coûte entre 2000 et 5000 dollars (le manteau n’étant pas inclus).
Elle change d’outfit tous les jours (obviously), ce qui (faisons le calcul) revient à une garde-robe annuelle à 730.000 $ (minimum, hein).

DE PLUS, comme elle bosse 19 heures par jour, elle n’a OBJECTIVEMENT pas le temps d’aller faire les boutiques… bah oui.
Conclusion : elle commande en ligne.

D’où ce post : !!! AVIS AUX SCENARISTES !!!
Plutôt que de la faire naviguer sur des sites de flingues, vous devriez lui faire lire Man Repeller et la faire flâner sur Net-à-porter.
C’est pourtant pas compliqué d’être précis et crédible quand on dépeint un personnage !

Capture d_écran 2018-04-12 à 19.17.45

Continuer à lire … « Les looks de Diane Lockhart : combien dépense-t-elle en fringues ? »

Publicités

THE GOOD FIGHT

Genre : Genre The Good Wife… drama au tribunal.
Pitch : Spin off de Diane Lockhart & Lucca Quinn qui après moult péripéties législativo-légales se retrouvent de nouveau collègues dans un cabinet d’avocats majoritairement afro-américains. Maia Rindell  fraichement diplômée, les rejoint à son tour. Elle est  la filleule de Diane qui la prend sous son aile, et ce bien que son père, comptable du tout Chicago soit accusé d’avoir ruiné la moitié des gros bonnets de la ville, dont Diane, sa meilleure amie….  ( celle-ci pensait se faire une retraite pépère en France… dommage, c’est loupé, la voilà qui rempile).
On regarde parce que : Associer Diane et Lucca était la meilleure idée de spin off possible de The Good Wife. Deux caractères forts qui envoient du pâté et qu’on a envie de voir tout masteriser. Les scénaristes tentent ici de montrer des femmes fortes et solidaires (du moins dans les premiers épisodes) différentes les unes des autres : Diane, aux portes de la retraite, est plus âgée, Lucca est afro-américaine, Maia est homosexuelle (et rousse) – dans leur vie professionnelle, elles connaissent chacune des obstacles en plus de celui d’être une femme. On est alors dans l’affirmation des capacités personnelles, toutes couleurs, préférences sexuelles et âges confondus.
Plus légèrement, si on aime les histoires malignes de coups tordus où le code pénal sert encore à quelque chose… on est servi.
The Good Fight, saison 1, ce sont 10 épisodes bien haletants, bien ficelés et efficaces tant sur le créneau loi, que sur celui de l’amour, business et politique. On ajoute un soupçon d’actualité que l’on saupoudre de quelques problèmes de société et nous voilà maintenant à attendre la suite, sans impatience cependant, mais avec un léger goût de saison trop courte.
Quand regarder ? :  Un épisode par semaine, plutôt le week-end après avoir déjeuné (le créneau de Supercopter, ouais).

Rappel : le white staff de The Good Wife, c’était ça >>

image

The cast of the CBS series THE GOOD WIFE airing Sundays (9:00-10:00 PM, ET/PT) on the CBS Television Network. L-R: Christine Baranski as Diane Lockhart, Josh Charles as Will Gardner, Julianna Margulies as Alicia Florrick, Alan Cumming as Eli Gold, Chris Noth as Peter Florrick, Matt Czuchry as Cary Agos, and Archie Panjabi as Kalinda Sharma Photo: Justin Stephens ©2012 CBS Broadcasting Inc. All Rights Reserved.[/caption]