“NIGHTCAP” n’est-elle que la pâle copie de « 30 ROCK » ?

Un premier épisode et la sensation d’essayer de me faire berner par un élève qui m’aurait refourgué le devoir médiocre de son grand-frère que déjà à l’époque j’avais mal noté. 

Genre : Comédie satirique se voulant du genre “farfelue”
Pitch : Insertion dans les coulisses d’un late-night talk show, “The Nightcap with Jimmy”, où nous sommes guidés par Staci, l’attachée de presse de l’émission.
On regarde parce que : On adore les séries qui parlent des coulisses de la télé. On sait que l’absurdité y est maîtresse de tous les actes et que plus les personnages sont fous plus ils ont de chance de gravir les échelons de la honte.

MAIS.

N’a-t-on pas là, une simple et nouvelle version de 30 Rock qui ne s’assume pas comme telle et qui en voulant rendre hommage à toutes les TV-comédies a juste réussi à pomper des idées et des situations que l’on a déjà vues 30 Fois ?

1. LES MÊMES PERSONNAGES
“Et si on mettait une quarantenaire sympathique pour chapeauter tout le groupe ? On peut avoir Tina Fey ou Amy Poelher ? BIEN-SÛR QUE NON, ON NE PEUT PAS ! Alors on va prendre un mix des deux, disons euh…. Ali Wentworth !

image
image
image

euh….

Dans le rôle du consanguin campagnard imbécile heureux psychotique à tendance maniaco-dépressive qu’interprétait Jack McBrayer, au travers du personnage culte de Kenneth Parcell, on trouvera alors Lauren Blumenfeld et sa “Penny”.

image

Et puis tous les autres abrutis qui se retrouvent tous autours de la même table pour régler les problèmes qu’eux-mêmes ont créés.

image

Nightcap, 2016

image

30 Rock, 2006

Bien-sûr quand quelque chose marche, il faut en prendre exemple et s’en inspirer…. MAIS PAS POUR FAIRE LA MÊME CHOSE !
Car même au delà du cadre, Ali Wentworth joue très précisément minutieusement exactement à s’en méprendre COMME TINA FEY ! La même personne… : elle essaye de rendre tout le monde content, elle prend sur elle, elle tape des crises d’hystéro, elle essaye de garder le corps de ses 30 ans et la vitalité de ses 20. Elle est juste devenue blonde….

LES MÊMES SITUATIONS :
Dans le 1er épisode, Sarah Jessica Parker est une des special guests . Elle interprète son propre rôle en étant censée être une invitée de l’émission “The Nightcap with Jimmy”.
Dans le scénario, elle et Staci (Ali Wentworth) se sont déjà rencontrées… quand elle avait 14 ans, dans un genre de camp de vacances… les meilleures vacances se souvient alors Sarah Jessica sauf quand Staci lui rappelle qu’un soir, elles se sont embrassées toutes les deux… Sarah nie franchement, essayant de faire passer Staci pour une folle.
A la fin de l’épisode, Staci va pour s’excuser d’avoir parlé de ça et mis dans l’embarras son invitée, et c’est alors que Sarah Jessica, lui attrape la bouche et l’embrasse dos au mur en lui disant “qu’elle se souvient toujours de tout”.

ÇA NE VOUS RAPPELLE RIEN ?

Charger la vidéo

Parce que c’est exactement (Ok, “presque”) le scénario de cet épisode Friends, Saison 7 épisode 20 “The One With Rachel’s Big Kiss “…

MÊME LA MUSIQUE PUTAIN….
Ok, cela se passe autour d’une émission de télé et à peu de choses près ce sont toujours les mêmes, mais bon sang… des tambours qui annoncent la fête, des trompettes qui apportent joie, déhanchement et douce folie…

Charger la vidéo

Bon…
On va quand-même regarder le deuxième épisode parce qu’après tout…si c’est marrant, c’est le plus important.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s